Témoignage Yvonne

Geef hier tekst in

Chez Stadsbader, les femmes ont également toutes les chances de se développer dans le domaine professionnel

Autrefois passionnée de design de mode. Aujourd’hui, avec son frère Albert, chauffeur dynamique de remorque surbaissée qui transporte de grosses machines de chantier en chantier pour Stadsbader la nuit. Souvent comme convoi exceptionnel et dans les environnements les plus divers. Faites la connaissance d’Yvonne Arno.

Oubliez le 2 en 1. Nos chauffeurs de remorque surbaissée sont 3 en 1. En premier lieu, des travailleurs acharnés et persévérants qui ne sont satisfaits que lorsque les différentes machines de construction sont livrées au bon endroit et avec le plus grand soin. Chaque jour, et pour chacun des dizaines de chantier que compte Stadsbader. Mais ce sont aussi de véritables spécialistes avec une grande perspicacité, tant dans la méthode de chargement du fret que dans le réseau routier belge, dans le but de fournir aux conducteurs le matériel requis au bon moment.

Les collègues sont comme une deuxième famille

Qu'est-ce qui les motive exactement ? «En tant qu'équipe de chauffeurs de remorque surbaissée, nous résolvons les problèmes avec les employés compétents de la permanence 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et nous nous entraidons en toutes circonstances. Les collègues sont souvent comparés à une deuxième famille, un sentiment de bonheur que je ressens aussi tous les jours. Mais s'il y a bien une chose dont je suis vraiment fière, c'est de travailler pour un employeur qui n'a jamais renoncé à m'offrir en tant que femme toutes les opportunités possibles dans le monde professionnel ».

Geef hier tekst in

Le talent l'emporte sur l'âge et le sexe

Yvonne aspirait initialement à faire carrière dans le monde de la mode, mais elle a bien vite compris son erreur. « C'est un secteur très difficile dans lequel seules quelques personnes réussissent vraiment », explique-t-elle. «En outre, il faut des siècles avant de pouvoir en vivre. Et bien sûr, il faut manger. Suivant les conseils de mon frère, qui était déjà actif chez Stadsbader en tant que chauffeur de camion, j'ai également choisi de suivre cette voie. Après la formation intensive pour devenir chauffeur de camion, le chemin de croix n'était en aucun cas terminé, bien au contraire. Les femmes ont du mal à trouver un emploi dans ce secteur. Jusqu'à ce que je sois invité pour un entretien chez Stadsbader. Pas tant parce que mon frère y travaillait, mais surtout parce que la direction se base sur les talents des employés plutôt que sur leur âge et leur sexe. Et cela se reflète dans toute l'entreprise : l'équipe ne me traite pas différemment par rapport à mes collègues masculins. »

Avez-vous un projet dont vous souhaitez discuter avec nous ?
Contactez-nous pour un rendez-vous sans engagement.

Prendre rendez-vous